Mis en avant

Combinaison gagnante

Il ne suffit pas d’avoir un centre d’intérêts commun.

Certes, aimer la même musique, la même littérature peut être plaisant.

Mais les antagonismes peuvent se compléter.

Seul, à long terme, ceux qui savent apprécier la présence de l’autre est facteur de réussite.

L’alchimie épidermique, les effluves corporelles, l’aura, sont des liens bien plus solides.

Le sourire dans lequel ont se perd, le regard qui nous éblouit, cette voix qui nous fait vibrer.

Sont toutes des combinaisons gagnantes

Mis en avant

Amour naissant

Ce sentiment échappe à tout contrôle.

Dépassé, hésitant , l’intelligence relégué au second plan, nous nous défendons par une résistance première en analysant les contraires.

Puis , les doutes et tourments nous obligent à analyser nos emois

Partager notre intimité, ce laisser aller à la séduction.

Trouver un compromis entre le côté ludique de la séduction est l’empathie de la découverte et le couple sera..

Mis en avant

Harcèlement émotionnel

Amitié ou amour, il rend insatiable et malheureux

Toute relation fragilise, les affects et émotions sont toujours en décalage

Équilibrer le bon au mauvais, le négatif au positif

Comment nous en affranchir et retrouver notre intégrité,

nous permettant d’apprécier l’autre et peut être d’aimer .

Aimer sans craindre la dépendance affective, accorder la liberté

Mis en avant

Bilan

Est ce la qualité ou la quantité des souvenirs qui fait, que l’on à l’assurance d’avoir vécu ?

Mais a-t-on bien vécu ?.!!! Quels sont les critères qui définissent la satisfaction d’une vie?

Mettre en opposition la liste des choses faites à celles que l’on aurait aimé faire.

Les regrets étant les plus sinistres des émotions, opposons leur l’herméneutique de notre vie et trouvons la sérénité de notre vécu..

Mis en avant

Amour nouveau

L’amour est Ecole de liberté.

Deux libertés qui décident de s’unir pour faire front à la vie

Cette relation est la plus vraie pour la création d’un couple authentique.

J’étais engluée dans un quotidien morose, L m’a donné la plénitude du partage.

Je n’entendais plus les chants des oiseaux, L m’a fait redécouvrir la nature.

Que de nuits usées par ma solitude, sans L

L qui me permet désormais de conjuguer avenir et sérénité.

L’espérance du soir, me donne le courage au matin.

Mis en avant

Instant présent

Nous ne profitons pas assez des instants qui nous sont donnés

Nos priorités sont trop souvent liées au superficiel, au détriment d’un présent ô combien enrichissant.

Notre société asservit les idéalistes, nous souffrons d’une vie surfaite.

Devons nous rejoindre les absents pour nous libérer et être présent.!!

Mis en avant

La marche, marcher, marchons

Les heures de marche propices à la réflexion, apologie de la lenteur, qui comme un sédatif, annihilent les pensées, les tempèrent , les canalisent et nous permet de relativiser.

Entreprendre une longue marche pour oublier !!

La régularité de nos pas rythme la cadence de nos pensées, les battements de ce cœur meurtri et permet un semblant de sérénité.

Ressentir le vertige de la lenteur et revendiquer le droit à l’errance.

Marcher, pour ne plus penser.

Mis en avant

Le silence

Le silence choisit,

Seul son perceptible, le chant des oiseaux.

Le murmure d’un cours d’eau cheminant entre les rochers et dont le clapotis ponctue la mélodie du courant.

La solitude liée au silence , solitude choisie, enfermée dans ce monde interne et silencieux où chaque habitant s’efface pour laisser exister l’autre et s’estompe comme une brume sous l’assaut des premiers rayons, dévoilant ainsi le paysage.

Mis en avant

Le chemin

Aux fils de mes pas, les souvenirs m’assaillent

D’autre pas, en un autre lieu, m’avaient amenés sur ce chemin mythique.

Les sentiments antagonistes de l’époque avaient cédées la place à une paix retrouvée et une sérénité au fil des jours s’etait installée.

La fatigue de ces nombreuses heures de marche, dans ces paysages sauvages m’ont permis de compenser la douleur intérieure et de maîtriser mes pensées.

L’important n’est pas le but à atteindre, mais le chemin à parcourir pour l’atteindre….mais que ce chemin est dur..

Cette pente abrupte d’emotions

Cette descente vertigineuse vers l’inconnu

Ces obstacles du quotidien

Nul possibilité de faire marche arrière!!

Nul indicateur sur l’avenir

On se doit d’avancer !!

Mis en avant

Jugement…

La condition que revendique un jugement est liée à l’idée que ce jugement soit accepté de tous.

C’est à travers cette supposition que le sens commun de ce jugement prend corps.

La représentation de ce jugement n’est pas toujours liée à la connaissance , mais trop souvent à l’imaginaire.

Appréhender par son désir d’être entendue, celui qui juge tire sa satisfaction du plaisir de l’appréciation portée à ces propos.

L’art de subsumer ces idées dans une vérité imaginaire.

Mis en avant

Théorie

Est ce une vision neutre et objective de la réalité ??

Ou au contraire une interprétation de cette réalité…

Je pense qu’il n’y as pas de vérité unique , chacun ayant sa propre vision d’une situation qui va forcément en opposition à celle des autres.

Ces diversités de pensées alimentent les pires phobies et exacerbent les tensions entre individus.

A évoquer des jugements sévères, des idées noirs, on sécrète des inquiétudes.

Mis en avant

Aube

Cette blancheur matinale, lève le voile sur cette tristesse nocturne.

La nuit gémit d’ahan et cède au jour, son droit d’exister

Le mystère de cette journée naissante, menant au crépuscule

Sont ce les prémices d’un renouveau ? ou une lassante continuité ?!!

L’aurore, lentement se lève et me donne conscience d’exister

Il me faudra lutter pour assister au crépuscule.

Mis en avant

La vraie volonté

Faire ou ne pas faire… notre conscience en opposition avec la morale

Répondre aux exigences d’un devoir ou l’ignorer sciemment

Faire preuve d’altruisme ou s’affirmer au delà du raisonnable

Etre velléitaires ou impulsifs, concomitant possible, elle nous oblige à des prises de position conscientes mais pas toujours réfléchies.

Avoir et prendre la liberté et la responsabilité de ses choix et de ses actions.

Mis en avant

La volonté du vrai

Qu’est ce qui en nous, nous fait rechercher la vérité

Propos discursif, et plébéien, pensées noires comme du sépia.

La prise de conscience de l’opposé réalise une véritable catharsis .

Cette volonté discursive mais pas liée à une quelconque sérendipité.

Pour certain cette recherche éthique de la vérité a une valeur absolue et est fondamentale au bien être, mais est elle subjective ??

La vérité demande un effort, une forme de courage pour trouver la cohérence entre nos dires et nos actions.

Mais le scepticisme étant de rigueur, la suspension de jugement permet de penser que la vérité est inatteignable et donc peut être bafouée.

Mis en avant

Nostalgie

Nostalgie d’un temps qui s’achève

Notre existence n’est elle qu’un souffle ?

La fragilité de nos vies, relevée par la faiblesse de nos corps

Devons nous accepter notre extinction et par conséquent savourer chaque instant.

Ne serait il pas temps de modifier nos comportements en profondeur

Et adopter une éthique de vie noble et consciente !!

Mis en avant

Pensées Rigoureuses

Qu’elles que soient leur nature, elles symbolisent le questionnement.

L’amour, la mort….et après ??

Ce qui nous différencie des animaux, c’est que nous avons conscience de la limite de nos existences !!

La finitude de nos vies nous interpelle , ils nous faut alors, faire preuve de philosophie ou s’adonner à la foi..

L’irréversibilité de nos existences donne un sens à nos vies, est surtout à ce que devons en faire..

La religion prêche la doctrine du salut et la philosophie la médecine de l’âme !?

Il me sied d’imaginer qu’il ne faille pas être athée pour pratiquer la philosophie.

Comme il ne faut en rien admoster les croyants.

Penser rigoureusement, en respectant notre autonomie individuelle

Mis en avant

Anges gardien

Sensation d’évidence ou sorte de prémonition.

Voix intérieure,

sensation physique. Appréhensions,

Instinct ou intuition??

La sérendipité a permis des découvertes cruciales.

Leurs théophanies , avertissements, révélations ou divinations superstitieuses, ces sensations de clarté qui souvent nous ont guidés.

Seraient elles simplement que des coïncidences miraculeuses!!

Ou des fonctions psychologiques de l’être humain encore inexplorées ?.

Mais pourquoi ne pas imaginer plutôt, qu’ils sont là ….!!

Mis en avant

Équilibre sensoriel.

Retrouvons l’eurythmie des sens…

Notre corps, notre cœur, notre esprit réclame l’homéostasie.

Accordons au corps le sommeil, à l’esprit la méditation, et au cœur l’amour partagé.

Évitons la sidération affective, adoptons le lâcher prise.

Écoutons notre instinct, retrouvons notre équilibre sensoriel.

Mis en avant

Amitié

La dynamique de ce sentiment est très complexe.

Peut elle transcender les nombreuses barrières qui séparent les êtres.?

L’âge, le sexe, l’origine, que de paramètres qui opposent et, malgré tout rassemblent deux êtres.

Ce côté indicible de l’amitié qui permet de construire un lien au delà de l’entendement, relève souvent du partage et de l’objectivité des sentiments, sans tomber dans le passionnel.

Le partage des éléments structurels de la vie de chacun. Leur analyses ne doit , ne devrai ..pas influencer ce sentiment.

Pouvoir se confier, tout se dire et tout entendre sans jugement, être la, simplement.

Ce sentiment, s’il est pleinement partagé rend t’il l’amour inutile. . !!??

Mis en avant

Fuite

La solitude du marcheur, ici ou ailleurs, n’a d’intérêts que si elle amène à la sérénité du solitaire .

Mais, le bonheur d’être seul s’oppose au besoin de l’autre!!

Je suis en équilibre entre le passé et l’avenir, paralysé sur le fil du présent.

Fuite en avant, se forçant dans l’effort physique à oublier les douleurs de l’âme.

Le bonheur n’est il pas dans la solitude choisit…?

Cette solitude qui nous fait crier de douleur dans ces moments ou l’on as besoin de partager.

Mis en avant

Solitude

Dont on fini par accepter les contraintes et apprécier les avantages.

Elle nous pèse, mais au combien nous rassure.

Le bonheur d’être seul en opposition aux instants de solitude lorsque l’on est deux…!!

Sentiments antagonistes , angoisse d’un vécue à deux, sérénité d’une solitude apprécié et choisie, mais au combien douloureuse…….parfois.

De la solitude tant espéré est appréciable ne reste que le désespoir du solitaire.

Être solitaire, n’est ce pas le début de la sagesse..???

Mais être seul, c’est souvent le début de la déprime….’’

Mis en avant

Aimer

» Cet état paroxystique, qui différencie l’amour à l’état amoureux.

Mais lorsque cette état se métamorphose en sentiment profond, lorsque l’autre devient vitale est non plus source de plaisir.

Aimer, serais ce devoir faire des efforts pour conserver l’être cher !!

C’est dans le quotidien d’une relation que l’amour se perçoit, imperceptible mais présent .

L’amour n’a nul besoin de raison, il est de l’ordre de l’insu, une chose incongrue qui relève de l’inconscient.

Un besoin de partager, le besoin de l’autre, simplement savoir qu’il est la.

C’est dans cette dépendance affective que nous savons que nous aimons.

Mis en avant

Hors série

Hello, vous toutes et tous qui me suivez dans mes tribulations..

Certains s’inquiètent de mes états d’âme , et cette inquiétude me réchauffe le cœur, mais ..!!!.

Que chacun se rassure…..même si le fond de mes textes vient toujours d’un vécue et de son analyse, il y a un part d’imaginaire.

Ces pérégrinations cérébrales ne revêtent pas ……..toujours !! l’état d’esprit qui semblerait avoir motivé le texte.

La chronologie des parutions ne correspond pas toujours à l’instant d’écriture ..et par conséquent aux émotions qui ont motivées le texte.

L’écrivain qui à incité le film ( massacre à la tronçonneuse) n’avait pas forcément cet outil chez lui…

Bien que !!

Mis en avant

Vous…

Je marche le long des berges de mon passé.

Cherchant la passerelle qui me permettra de passer sur l’autre rive.

Vous me manquez !!

Vous, pluriel de majesté, pour vous, femmes d’hier et de demain

Ou êtes vous, qui êtes vous !?

Qui sera t’elle, celle qui me donneras l’envie d’entrouvrir la porte de l’avenir.

Celle qui allumera la lanterne d’espoir, chassant ainsi les ténèbres de mes pensées.

Celle qui dans ce futur, assise sur ce banc à mes cotés, me rappellera nos belles années communes

Mis en avant

Belle inconnue

Comment expliquer les émotions de l’attente de l’autre.

Le chemin pour venir la rejoindre paraît difficile et bien des embûches me guètes encore.

Mais si d’aventure elle devais être la, me cherchant aussi, alors je remercie l’instance supérieure de toutes ces épreuves qui m’auront permis d’arriver vers elle.

Être seul, dans l’anonymat d’un cœur à aimer, fait du quotidien une perpétuelle attente.

Mis en avant

Partager

Est ce que la notion de partage donne plus de sens aux moments privilégiés à deux.

L’émotion partagée, à t’elle plus de valeur que l’instant vécue en solitaire…..

Désirer le partage, sentir cette pulsion, cette force, avoir conscience de tendre vers un imaginaire

L’essence même du partage laisse à penser à une notion de couple…

La beauté de l’instant, revalorisée par le regard des deux.

Mis en avant

Angoisse du soir

Chaque soir, lorsque la nuit reprend ses droits sur le jour, et que la lune s’identifie au soleil, mes pensées s’assombrissent.

Nul malaise, seul un état d’esprit qui varie au gré de la luminosité.

Kaléidoscope de sentiments, d’angoisses, de regrets, qui vient peupler ces  heures sombres.

Il me tarde que le jour se lève, que la vie reprenne ces droits par l’agitation de ces obligations qui restent un moyen de fuite par excellence.

Mis en avant

L’inconnue

Elle m’a sourit sans me voir

L’ effluve de son parfum, flotte dans mes pensées

Et mon imaginaire vient combler le vide de mon existence, une synesthésie m’envahie.

Le soleil pointerai son nez, alors que les nuages redoubleraient d’efforts  pour s’imposer dans ce ciel bleu.

D’un pas lourd je commencerai ce chemin qui,  censé me délivrer de mes angoisses nocturnes, me mettrai à l’abri de mes questions existentielles journalières.

Le souffle court, je gravirai ce chemin, comme si elle était au bout à m’attendre, assise sur ce rocher, le sourire moqueur et amoureux.

Elle me manque, cette inconnue qui , un jour peu être, m’accompagnera sur le dernier chemin de mon existence.

Copyright© 2020

Mis en avant

Passé – Présent

Que de souffrance dans cette attente, que d’espoir dans ces jours qui passe, à attendre une chimère.

Une séparation, pire une déchirure, une partie de soi qui disparaît, alors que cette présence nous paraissait vitale.

Cette douleur lancinante qui chaque jour nous plonge dans les souvenirs et le vide de notre quotidien, justifiant mon acrimonie.

Et soudain cette résurrection dû au hasard,  une rencontre, un sourire, un regard et l’on se plait à espérer.

La douleur et la souffrance du passé que nous avions ressentit s’anille pour laisser la place à ce présent et aux sentiments naissants.

Copyright© 2020

Mis en avant

Elle aurai dû..’’’Elle aurai pu !!!

Comme il me serai agréable de penser à elle avec bonheur et soulagement.

Les souvenirs que je n’ai pas me manquent, et je me réjouis de ceux qui se sont effacés par pudeur, par protection .

Aucune rancoeur, aucune colère, que de la tristesse d’une enfance volé.

L’hédonisme fut ma quête et ma fuite la réponse.

La recherche du bonheur par la somme des plaisirs auprès de toute celles qui devaient prendre sa place, compenser ses manquements.

Elle aurai dû m’aimer, pour me permettre d’aimer….

Elle aurai pu m’aimer, pour me permettre d’exister.

Copyright© 2020

Mis en avant

Instant présent

Notre corps réclame l’aponie et nos âmes l’ataraxie.

L’apprentissage du présent, la conscience du moment, le lâcher prise…

Apprendre à perdre son temps pour ainsi le retrouver.

Ont se doit de développer une flexibilité mentale pour pouvoir interagir entre le passé, le présent et l’avenir .

Acceptons que le passé n’est plus, que l’avenir n’est pas et que seul le présent est…

Offrons nous un moment de rien!!, simplement être conscient du moment présent

Mis en avant

Evoluer dans nos pensées

Avoir la sagesse créative, chercher la vérité dans l’illusion du savoir.

Apprendre, reconnaître ces manquements, s’instruire….

Ne pas induire une situation que nous subirions.

Ne pas créer de paradoxe par nos choix.

Trouvons notre sensibilité, notre intuition pour affiner au mieux nos relations.

Acceptons notre vulnérabilité et revendiquons notre droit à l’erreur.

Ne colmatons pas les brèches de nos manquements par des pirouettes narcissique, mais affirmons notre singularité.

Copyright© 2020

Mis en avant

Aller vers ….nous.

Tortueux est le chemin menant à la connaissance de soi…

Prisonnier du regard des autres, qui, s’il peut nous aider à nous construire, peu aussi nous inhiber , nous rejeter.

Définir ce qui est pour nous, essentiel, secondaire, ou important, relève bien souvent d’un exercice difficile.

Seul, une déchirure dans notre quotidien affectif ou existentielle nous interpelle sur cette question fondamentale.

Atteindre une cohérence intérieur, c’est valider cette petite voie, au fond de nous qui somme l’hallali

La société nous étouffe et nous empêche d’être fragile, nous devons adopter une attitude, composer avec le regard des autres et par la même nous éloigner de notre moi intérieur.

Fragile, ne pas confondre avec faible, mais de cette fragilité qui nous rattache à l’univers, à la prise de conscience que nous ne sommes pas supérieurs et que l’échec pour être bénéfique.

Impossible d’être vraiment soi même, face au regard des autres qui attendent de nous, de correspondre à l’image qu’ils se font .

Ne pourrions nous être nous même , qu’à travers la solitude ??!

Copyright© 2020

Mis en avant

Oh Vieillesse Ennemi

Que dire de ces majestueux arbres millénaires devant lesquels, aujourd’hui encore on s’extasie sur leur pérennité à travers le temps, et qui œuvrent à préserver notre écosystème, qui ombragent le marcheur et dans lesquels une multitudes d’insectes et de volatiles se réfugient dans leur feuillage.

Que de visiteurs dans ces sites archéologiques chargés d’histoire et qui se dressent encore dans leur splendeur malgré le temps passé et les déprédations humaines et dont les ruines nous émerveillent, laissant notre imagination rejoint le passé.

C’est à travers la lecture d’ouvrages anciens, dont on accepte l’histoire, que l’on apprend notre présent.

Conscient que ce passé est riche, nous cherchons encore les clés de notre devenir.

On vénère ainsi l’âge, l’expérience, le vécu dont on essaie de retenir les erreurs pour construire notre avenir.

Alors pourquoi n’en est-il pas de même, avec nos aînés, pourquoi ne pas reconnaître que nous leur devons la vie, est par la même le respect de leur existence.

Qu’ils sont l’essence même de notre savoir et que leur passé nous guide vers notre avenir, en nous évitant les embûches qui ont été les leurs.

L’expérience se lit dans ces regards usés, la vie à tracés des sillons sur ces visages qui un jour s’effaceront de notre mémoire.

Il sera trop tard à ce moment pour regretter leur absence.

Pourquoi notre société cherche à les cacher dans ces établissements ou le bonheur et la délivrance n’est accessible que dans la mort !

Respectons nos Vieux, écoutons les… un jour nous serons certainement heureux que l’on nous écoute. 

N’oublions pas que c’est nous aujourd’hui, qui seront les vieux de demain, et que les structures d’accueils qui sont les leurs, seront les nôtres.

Copyright© 2020

Mis en avant

Etre Résilient

Les traumatismes restent en mémoire……. font ils de nous des résilient ????.

La vie nous oblige à une lutte quotidienne, mais lutter dès le premier âge, ne peu que créer de l’amertume, qui ne s’explique que par un dégoût de la vie.

Injustice du sort !!, peines et tourments de l’existence.

Souffrir en silence, incompréhension d’une vie dont on n’a pas de souvenirs

User d’aménité, chercher à compenser nos traumatismes par un excès d’emphatie.

Je suis résilient

Mis en avant

Utopie de l’amour

Cette construction que sont les sentiments, tributaire de paramètres autres qu’émotionnel.

Il faut être à l’image de notre société, consommable pour plaire.

Sexy, sportif, drôle, cultivé et sexuellement préformant.

Le romantisme, la passion, font problèmes et défauts.

Trouver la bonne stratégie émotionnelle pour préserver ses sentiments, oublier le raisonnement communicatif et laisser aller les gestes, les sensations, les émotions.

Copyright© 2020

Mis en avant

Interrogation fondamentale

Pourquoi???…..’.’.

Question pourtant simple, mais aux applications tellement diverses.

Les enfants, adeptes de cette interrogation, nous renvoie, bien souvent à notre ignorance.

Demander pourquoi, c’est s’intéresser à un fait, à une cause , et bien souvent, la frustration nous guette lorsque l’on ne peut répondre.

Mais faut il impérativement avoir réponse à tout..?!!

Ne faut il pas, simplement avouer notre ignorance !!

Pourquoi..pas!!

Copyright© 2020

Hélas etc…

Pourquoi mentir au-delà même du bon sens, la vérité éclate toujours un jour ou l’autre, et les dégâts occasionnés sont toujours lourds de conséquences.

Certains font une distinction entre différents types de mensonges, argumentant ce trait de leur personnalité par une justification toute aussi empreinte de données plus ou moins véridiques dans lesquelles d’ailleurs ils finissent par ce perdre.

Peut – ont admettre un mensonge, sous prétexte qu’il est pieux ? ?¨¨ ! ! ! ( selon la conscience collective, les mensonges pieux existent et sont accepter ?).

Peut-il être pieux ? !!, alors que théologiquement le mensonge et issue du malin.

Y a- t-il des situations qui justifient le mensonge ?

Bon nombre de pratiquants vous diront   que Oui, c’est comme une gifle, elle n’est ni bonne,  ni mauvaise  c’est le pourquoi de la gifle qui définit sont importance, pour blesser et par colère, elle est mauvaise, pour calmer  et/ou ranimer elle est bénéfique.

Et bien non, cela n’est pas valable pour le mensonge.

Le mensonge et l’arme des faibles et des lâches qui n’étant pas capable d’assumer leur personnalité, cachent leurs actes  du plus bénin au plus grave, par des fabulations issues de leurs esprits tortueux et égoïste, car,

pensent-ils au mal qu’ils engendrent à travers leurs mensonges ?

pensent-ils aux situations ambiguës qui en découlent et qui créent la blessure chez l’autre ?.

Mentir c’est, ne pas respecter un principe fondamental qui est le respect d’autrui.

Les fondements de notre société, sont basés sur des principes d’ordre religieux et civique, si nous acceptons d’en bafouer ne serait- ce qu’un seul, alors pourquoi respecter les autres et, si cela était, pourquoi nous étonner  des conflits planétaire existants.

Larmes

De ces larmes qui soudain nous voilent le regard et dont les sanglots nous ramènent à une faiblesse que l’on a refoulée.

Lutter pour préserver un semblant de sérénité dans ce vécue chaotique.

Ne pas comprendre les tréfonds de nos âmes et les sentiments antagonistes qui perturbent nos pensées et nos actes.

La noirceur de ces pensées subsume cette souffrance émotionnelle.

Et pourtant…..

Le bonheur aussi amène ces larmes !!

Respect d’Autrui

L’essentiel pour bon nombre de personnes, c’est avant tous la préservation de leurs propres intérêts de quelques nature qu’ils soient, en intégrant une dose d’égoïsme, pour ne voir la vie qu’à travers leur propre et unique regard n’admettant pas ou ignorant la complexité   humaine et par la même la diversification des idées.

Le principal pour eux, en toute logique est la mise en œuvre de tout moyen pouvant leur assurer l’essentiel et cela  bien souvent au détriment des autres,  par conséquent cela limite leur ouverture d’esprit et c’est un frein dans le partage d’idées à une époque ou oou u l’on parle de l’Europe.

Le plus important………pourtant c’est avant tout le respect des autres, indépendamment  de leur idées, classes sociales ou statuts de toute sorte , le respect de leur personnalité, de leur identité profonde, et surtout de tout ce qui fait la différence . Car c’est cette différence qui génère de nouvelles idées et ainsi nous permet, individuellement, de grandir. 

N’oublions pas que le respect d’autrui, que cela soit à travers la confiance l’honnêteté, la reconnaissance de l’être unique qui est en chacun, nous situe humblement face à notre conscience.