Mis en avant

Sédentarité obligée

L’horizon pour beaucoup de voyageurs s’est trouvé être l’ environnement de leur quotidien.

Le bonheur du silence des citées urbaines s’est vite transformé en une angoisse sonore, tant le vide dans nos oreilles illustrait le manque des autres.

L’expérience physique du voyage offre une vision autre que le bout de nos souliers.

L’être humain à des origines nomades et le voyage est un antidote à la sédentarité, une question d’hygiene mentale.

Sortir de chez soi, c’est se rendre chez les autres…

Mis en avant

Prise de Position

Est ce que notre parcours conditionne notre réaction aux évènements de la vie.

L’ignorance stratégique, c’est d’ignorer ce qui nous dérange et ce complaire dans un quotidien rassurant.

Ce n’est pas parce qu’une notion dépend de cette expérience qu’elle est indéfinissable.

Je m’inscrit en faux et proclame, que s’opposer aux injustices, se révolter contre l’autre, est une forme d’anarchie nécessaire .

Seul la solidarité entre tous, permettra la construction d’un monde commun.

Mis en avant

Émotions contradictoires

Les sentiments primaires, antagonistes des émotions humanitaires dévoilent toute la contradictions de l’être humain.

Plaisir, attirance physique de l’animal humain et jeux raffinés de la séduction et de l’érotisme de l’être amoureux, permet la satisfaction de l’acte.

Que dires de ses sentiments naissants qui s’opposent au passé refoulé.

Contradictoire, mais au combien liés, nous permettent ils , enfin de rencontrer l’autre pleinement tout en se retrouvant sois même.

Mis en avant

Liberté d’aimer

Être le révélateur de l’autre, lui permettre son épanouissement par la confiance accordée.

Au delà de la dépendance, qui entrave l’être aimé et son développement affectif, être à l’écoute de ses besoins, de ses émotions, développe une relation constructive.

Ne pas établir une relation toxique, qui limiterai son accès à sa propre identité.

Mais s’attacher à l’autre de façon équilibrée en lui permettant l’accès à sa propre …..

Liberté d’aimer.

Mis en avant

Floraison de la vie

Monade , nomade ……

Un nomade, être solitaire par excellence, peut il adhérer à l’idée d’une monade..

L’autre, cet être qui nous paraît indispensable, par son existence même, limite notre accès à la jouissance de La Liberté.

S’attacher à une personne de manière équilibrée implique que l’on doit s’ouvrir à l’autre et savoir faire un retour sur soi .

Mis en avant

Engagement

S’engager, se mettre en gage.

Choisir ou ne pas choisir n’ enlève en rien à notre responsabilité de cet état de fait.

La dimension éthique de nos choix a t’elle une universalité de sens par rapport aux conséquences de ces choix.

Nous ne pouvons nous dérober dans un non choix, car même cette décision implique des conséquences et porte nôtre responsabilité.

S’engager, c’est prendre conscience du sens même des autres

Mis en avant

Sentiments

Est ce la valeur des sentiments qui définit l’intensité de leur effets

Est ce que les sentiments ressentit, préexiste la naissante d’une idylle.

Est ce que la personne matérialise l’intention qui lui a donné existence .

Est ce que, pour s’assurer de l’entière objectivité de nos sentiments, ils faudraient les façonner comme des artefacts .

Est ce que, leur rendre les intentions téléologiques qui les motivent, suppose de leur holoisme.

Mis en avant

Heimathlos

Apatride des sentiments,

Je traînais mon âme dans cette vie sans joie et étais en équilibre entre le passé et l’avenir sur le fil de ce présent qui me pesai

L’analyse d’une vie défaite ou la défaite d’une vie.

Faut il mettre nos doutes, nos errements entre parenthèses pour que nos désirs s’accomplissent.

La transition d’une vie à une autre laisse des séquelles que l’âge alourdit.

Seul dans cette foule, qui, inconsciente des autres, n’imagine pas les tourments qui fragilisent les futurs absents, L était la.

Mis en avant

L’Inconnue

Comme les larmes viennent facilement dans ces moments de doute peuplés d’émotions, de pensées, d’images relatant de délicieuses soirées, de longs dialogues évocateurs de complicité, mais aucunement révélateur de sentiments naissants,

Que ces instants paraissent difficiles, cette lutte contre les sanglots et les larmes, le souffle court, le mouchoir trop sollicité.

Ce sentir coupable de ce manque, de cette culpabilité qui ronge l’esprit et qui amène son lot de remords, de regrets.

L’adagio à corde de Barber continue sa complainte et nous amène au plus profond d’un désarroi ravageur.

Ce sentir faiblir des sentiments naissants, égoïste de vouloir être à ses côtés, de vouloir la chérir, la protéger, alors que je ne suis encore rien pour elle

Cette ignorance m’affaiblit et je vacille vers ce gouffre que représente mon existence

A quoi sers mon désir d’aimer, si ce n’est pour m’enfermer dans des émotions qui me retiennent prisonnier.

Le bonheur a-t-il un autre visage, et m’est il accessible ??.

Je me perds dans cette culpabilité  et me noie dans cet océan de pensées destructives

Comment ais je fais pour survivre à tout ces événements dans mon passé et me sentir défaillir maintenant à l’écoute de cette musique dont les tonalités sont vibrées mon âme.

La nuit à recouvert la plaine et le ciel s’illustre  de ces étoiles.

Il me tarde que le jour se lève, que la vie reprenne ces droits par l’agitation des obligations professionnels, moyens de fuite par excellence.

Le temps passe, les mélodies ce suivent et résonnent dans cette pièce et mon esprit s’apaise.

Vais-je pouvoir trouver le sommeil, passé une nuit sans anges, mais sans démons ??

Je laisse la ma feuille, qui au fil de mes pensées retrace mon état d’esprit.

Je suis fatigué, elle me manque, son rire, sa voix et, j’imagine le reste.

Mis en avant

Courage de nos convictions

Il est très difficile d’inculquer à notre progéniture des règles de conduite, des principes de vie, si notre quotidien et totalement opposé à cette éducation.

Je connais des personnes, qui ont un agissement détestable mais un sourire charmeur….

d’autres qui sont totalement incompétents est reconnue comme telle, et qui pour cacher leurs lacunes cherchent les faiblesses des autres.

Des groupes de personnes ayant la science infuse et n’admettant pas que l’on vienne émettre d’autres idées aux risques quelles soient meilleures.

Des habitués de fond de classe, qui sont les premiers à la récréation à vouloir taper sur les autres.

Des collaborateurs, responsables d’une équipe qui reproche à l’un des leurs les fautes qu’ils commettent régulièrement, avec un peu plus de discrétion peut-être…ce qui expliquerai leur position de chef !!!!

A tous ces gens, j’ai envie de leur conseiller un tête à tête, face à eu même, devant le miroir de leur salle de bains, au petit matin.

C’est dans la concertation que l’on trouve les idées qui font avancées, c’est dans le respect des autres fussent ils à l’opposé de nos idées que l’on gagne le respect de soi même.

Avoir l’honnêteté de ces actes c’est avoir le courage de ces convictions, ayons aussi le respect de ceux qui nous opposent.

Mis en avant

Papier et Crayon – Crayon à papier

Au cas où nos écrits ne devaient pas nous plaire, il suffit de gommer

Mais peut on gommer nos vies et les souvenirs qui les ponctuent..

Trop de trop, pas assez du reste et soudain l’asphyxie des autres, le besoin de solitude.

La réalité du quotidien est bien éloignée du désir imaginaire.

Le monde vacille autour de moi ou est ce moi qui vacille dans ce monde ou je ne suis perdue.

Mis en avant

Plaisir de la vie

Le bonheur, le plaisir, la joie sont ils des sources de satisfaction suffisantes pour donner consistance au plaisir d’exister.

En opposition, les épreuves, le négatif d’une vie peuvent ils exacerber notre attachement à la vie ??.

N’est ce pas après avoir subit de dures épreuves que notre conscience à la vie est la plus forte…

Faire preuve d’ataraxie à notre époque , est ce possible ! ??.

Retrouver du bonheur dans nos vies, la gestuelle rassurante dans notre quotidien, est ce le vrai ?? Ou une illusion ?!

Trouvons la force de cette tranquillité intermédiaire, état transitionnel entre la joie et la peine.

Avoir conscience d’exister, n’est ce pas là le plaisir de la vie

Mis en avant

Hédonistes du corps

Éternel dilemme , le conflit entre la pensée et l’acte.

Ou, l’influence et les séquelles du passé sur le corps du présent

L’imaginaire en opposition avec le moment présent , se révolte de ne pouvoir changer les choses.

Souffrance émotionnelle , responsabilité d’un échec annoncé, perpétuent les séquelles.

Un plaisir immédiat qui se mue en déchirure interne.

Concilier les sentiments amoureux et la Liberté érotique et ne renoncer à aucun des deux.

Mis en avant

Combinaison gagnante

Il ne suffit pas d’avoir un centre d’intérêts commun.

Certes, aimer la même musique, la même littérature peut être plaisant.

Mais les antagonismes peuvent se compléter.

Seul, à long terme, ceux qui savent apprécier la présence de l’autre est facteur de réussite.

L’alchimie épidermique, les effluves corporelles, l’aura, sont des liens bien plus solides.

Le sourire dans lequel ont se perd, le regard qui nous éblouit, cette voix qui nous fait vibrer.

Sont toutes des combinaisons gagnantes

Mis en avant

Amour naissant

Ce sentiment échappe à tout contrôle.

Dépassé, hésitant , l’intelligence relégué au second plan, nous nous défendons par une résistance première en analysant les contraires.

Puis , les doutes et tourments nous obligent à analyser nos emois

Partager notre intimité, ce laisser aller à la séduction.

Trouver un compromis entre le côté ludique de la séduction est l’empathie de la découverte et le couple sera..

Mis en avant

Harcèlement émotionnel

Amitié ou amour, il rend insatiable et malheureux

Toute relation fragilise, les affects et émotions sont toujours en décalage

Équilibrer le bon au mauvais, le négatif au positif

Comment nous en affranchir et retrouver notre intégrité,

nous permettant d’apprécier l’autre et peut être d’aimer .

Aimer sans craindre la dépendance affective, accorder la liberté

Mis en avant

Bilan

Est ce la qualité ou la quantité des souvenirs qui fait, que l’on à l’assurance d’avoir vécu ?

Mais a-t-on bien vécu ?.!!! Quels sont les critères qui définissent la satisfaction d’une vie?

Mettre en opposition la liste des choses faites à celles que l’on aurait aimé faire.

Les regrets étant les plus sinistres des émotions, opposons leur l’herméneutique de notre vie et trouvons la sérénité de notre vécu..

Mis en avant

Amour nouveau

L’amour est Ecole de liberté.

Deux libertés qui décident de s’unir pour faire front à la vie

Cette relation est la plus vraie pour la création d’un couple authentique.

J’étais engluée dans un quotidien morose, L m’a donné la plénitude du partage.

Je n’entendais plus les chants des oiseaux, L m’a fait redécouvrir la nature.

Que de nuits usées par ma solitude, sans L

L qui me permet désormais de conjuguer avenir et sérénité.

L’espérance du soir, me donne le courage au matin.

Mis en avant

La marche, marcher, marchons

Les heures de marche propices à la réflexion, apologie de la lenteur, qui comme un sédatif, annihilent les pensées, les tempèrent , les canalisent et nous permet de relativiser.

Entreprendre une longue marche pour oublier !!

La régularité de nos pas rythme la cadence de nos pensées, les battements de ce cœur meurtri et permet un semblant de sérénité.

Ressentir le vertige de la lenteur et revendiquer le droit à l’errance.

Marcher, pour ne plus penser.

Mis en avant

Le silence

Le silence choisit,

Seul son perceptible, le chant des oiseaux.

Le murmure d’un cours d’eau cheminant entre les rochers et dont le clapotis ponctue la mélodie du courant.

La solitude liée au silence , solitude choisie, enfermée dans ce monde interne et silencieux où chaque habitant s’efface pour laisser exister l’autre et s’estompe comme une brume sous l’assaut des premiers rayons, dévoilant ainsi le paysage.

Mis en avant

Le chemin

Aux fils de mes pas, les souvenirs m’assaillent

D’autre pas, en un autre lieu, m’avaient amenés sur ce chemin mythique.

Les sentiments antagonistes de l’époque avaient cédées la place à une paix retrouvée et une sérénité au fil des jours s’etait installée.

La fatigue de ces nombreuses heures de marche, dans ces paysages sauvages m’ont permis de compenser la douleur intérieure et de maîtriser mes pensées.

L’important n’est pas le but à atteindre, mais le chemin à parcourir pour l’atteindre….mais que ce chemin est dur..

Cette pente abrupte d’emotions

Cette descente vertigineuse vers l’inconnu

Ces obstacles du quotidien

Nul possibilité de faire marche arrière!!

Nul indicateur sur l’avenir

On se doit d’avancer !!

Mis en avant

Jugement…

La condition que revendique un jugement est liée à l’idée que ce jugement soit accepté de tous.

C’est à travers cette supposition que le sens commun de ce jugement prend corps.

La représentation de ce jugement n’est pas toujours liée à la connaissance , mais trop souvent à l’imaginaire.

Appréhender par son désir d’être entendue, celui qui juge tire sa satisfaction du plaisir de l’appréciation portée à ces propos.

L’art de subsumer ces idées dans une vérité imaginaire.

Mis en avant

Théorie

Est ce une vision neutre et objective de la réalité ??

Ou au contraire une interprétation de cette réalité…

Je pense qu’il n’y as pas de vérité unique , chacun ayant sa propre vision d’une situation qui va forcément en opposition à celle des autres.

Ces diversités de pensées alimentent les pires phobies et exacerbent les tensions entre individus.

A évoquer des jugements sévères, des idées noirs, on sécrète des inquiétudes.

Mis en avant

Aube

Cette blancheur matinale, lève le voile sur cette tristesse nocturne.

La nuit gémit d’ahan et cède au jour, son droit d’exister

Le mystère de cette journée naissante, menant au crépuscule

Sont ce les prémices d’un renouveau ? ou une lassante continuité ?!!

L’aurore, lentement se lève et me donne conscience d’exister

Il me faudra lutter pour assister au crépuscule.

Mis en avant

La vraie volonté

Faire ou ne pas faire… notre conscience en opposition avec la morale

Répondre aux exigences d’un devoir ou l’ignorer sciemment

Faire preuve d’altruisme ou s’affirmer au delà du raisonnable

Etre velléitaires ou impulsifs, concomitant possible, elle nous oblige à des prises de position conscientes mais pas toujours réfléchies.

Avoir et prendre la liberté et la responsabilité de ses choix et de ses actions.

Mis en avant

La volonté du vrai

Qu’est ce qui en nous, nous fait rechercher la vérité

Propos discursif, et plébéien, pensées noires comme du sépia.

La prise de conscience de l’opposé réalise une véritable catharsis .

Cette volonté discursive mais pas liée à une quelconque sérendipité.

Pour certain cette recherche éthique de la vérité a une valeur absolue et est fondamentale au bien être, mais est elle subjective ??

La vérité demande un effort, une forme de courage pour trouver la cohérence entre nos dires et nos actions.

Mais le scepticisme étant de rigueur, la suspension de jugement permet de penser que la vérité est inatteignable et donc peut être bafouée.

Mis en avant

Nostalgie

Nostalgie d’un temps qui s’achève

Notre existence n’est elle qu’un souffle ?

La fragilité de nos vies, relevée par la faiblesse de nos corps

Devons nous accepter notre extinction et par conséquent savourer chaque instant.

Ne serait il pas temps de modifier nos comportements en profondeur

Et adopter une éthique de vie noble et consciente !!

Mis en avant

Anges gardien

Sensation d’évidence ou sorte de prémonition.

Voix intérieure,

sensation physique. Appréhensions,

Instinct ou intuition??

La sérendipité a permis des découvertes cruciales.

Leurs théophanies , avertissements, révélations ou divinations superstitieuses, ces sensations de clarté qui souvent nous ont guidés.

Seraient elles simplement que des coïncidences miraculeuses!!

Ou des fonctions psychologiques de l’être humain encore inexplorées ?.

Mais pourquoi ne pas imaginer plutôt, qu’ils sont là ….!!

Mis en avant

Équilibre sensoriel.

Retrouvons l’eurythmie des sens…

Notre corps, notre cœur, notre esprit réclame l’homéostasie.

Accordons au corps le sommeil, à l’esprit la méditation, et au cœur l’amour partagé.

Évitons la sidération affective, adoptons le lâcher prise.

Écoutons notre instinct, retrouvons notre équilibre sensoriel.

Mis en avant

Amitié

La dynamique de ce sentiment est très complexe.

Peut elle transcender les nombreuses barrières qui séparent les êtres.?

L’âge, le sexe, l’origine, que de paramètres qui opposent et, malgré tout rassemblent deux êtres.

Ce côté indicible de l’amitié qui permet de construire un lien au delà de l’entendement, relève souvent du partage et de l’objectivité des sentiments, sans tomber dans le passionnel.

Le partage des éléments structurels de la vie de chacun. Leur analyses ne doit , ne devrai ..pas influencer ce sentiment.

Pouvoir se confier, tout se dire et tout entendre sans jugement, être la, simplement.

Ce sentiment, s’il est pleinement partagé rend t’il l’amour inutile. . !!??

Mis en avant

Fuite

La solitude du marcheur, ici ou ailleurs, n’a d’intérêts que si elle amène à la sérénité du solitaire .

Mais, le bonheur d’être seul s’oppose au besoin de l’autre!!

Je suis en équilibre entre le passé et l’avenir, paralysé sur le fil du présent.

Fuite en avant, se forçant dans l’effort physique à oublier les douleurs de l’âme.

Le bonheur n’est il pas dans la solitude choisit…?

Cette solitude qui nous fait crier de douleur dans ces moments ou l’on as besoin de partager.

Mis en avant

Solitude

Dont on fini par accepter les contraintes et apprécier les avantages.

Elle nous pèse, mais au combien nous rassure.

Le bonheur d’être seul en opposition aux instants de solitude lorsque l’on est deux…!!

Sentiments antagonistes , angoisse d’un vécue à deux, sérénité d’une solitude apprécié et choisie, mais au combien douloureuse…….parfois.

De la solitude tant espéré est appréciable ne reste que le désespoir du solitaire.

Être solitaire, n’est ce pas le début de la sagesse..???

Mais être seul, c’est souvent le début de la déprime….’’

Mis en avant

Aimer

» Cet état paroxystique, qui différencie l’amour à l’état amoureux.

Mais lorsque cette état se métamorphose en sentiment profond, lorsque l’autre devient vitale est non plus source de plaisir.

Aimer, serais ce devoir faire des efforts pour conserver l’être cher !!

C’est dans le quotidien d’une relation que l’amour se perçoit, imperceptible mais présent .

L’amour n’a nul besoin de raison, il est de l’ordre de l’insu, une chose incongrue qui relève de l’inconscient.

Un besoin de partager, le besoin de l’autre, simplement savoir qu’il est la.

C’est dans cette dépendance affective que nous savons que nous aimons.

Mis en avant

Vous…

Je marche le long des berges de mon passé.

Cherchant la passerelle qui me permettra de passer sur l’autre rive.

Vous me manquez !!

Vous, pluriel de majesté, pour vous, femmes d’hier et de demain

Ou êtes vous, qui êtes vous !?

Qui sera t’elle, celle qui me donneras l’envie d’entrouvrir la porte de l’avenir.

Celle qui allumera la lanterne d’espoir, chassant ainsi les ténèbres de mes pensées.

Celle qui dans ce futur, assise sur ce banc à mes cotés, me rappellera nos belles années communes

Mis en avant

Belle inconnue

Comment expliquer les émotions de l’attente de l’autre.

Le chemin pour venir la rejoindre paraît difficile et bien des embûches me guètes encore.

Mais si d’aventure elle devais être la, me cherchant aussi, alors je remercie l’instance supérieure de toutes ces épreuves qui m’auront permis d’arriver vers elle.

Être seul, dans l’anonymat d’un cœur à aimer, fait du quotidien une perpétuelle attente.

Axiologie

L’amour, sentiments multiples, bien souvent contradictoires, tel un apeirogon.

Aimer c’est trouver du plaisir à donner du bonheur à l’autre.

L’amour n’est pas un sentiment aveugle, privé de signification, qui serait uniquement l’expression de la force pure de pulsions amoureuses et de leurs finalités.

Les sentiments donnent existence à l’être aimé et par là même a toute sa valeur

Pas seulement une émotion, mais une force, une puissance que l’on puisse dans l’autre.

Eudaimonia

Ou, le bonheur accessible dans sa plus simple expression.

Équilibre émotionnel entre les craintes du passé et l’espoir du futur.

Plaisir de l’âme, et ataraxie, mais aussi du sang et des larmes.

C’est un chemin de croix vers soi-même pour pouvoir trouver l’autre.

Une question de volonté…une obligation relationnelle, l’acceptation de l’autre dans toute sa richesse.

Ubuntu

En cette période difficile de distanciation, créant ainsi et aussi la peur de l’autre, rappelons que nous ne pouvons exister que par l’existence même des autres.

Faire preuve de bienveillance envers les autres, c’est se respecter soi-même .

Une relation d’interdépendance nous lie aux autres, sans pour autant se sentir redevable, soyons conscients que nous sommes aussi l’autre des autres.

Notion de temps

Antagoniste, le proche n’existe que par le lointain.

L’imminence est liée au proche, en opposition au lointain qui reste abstrait en terme de temps.

L’intensité même de nos attentes est variable selon la nature de ceux ci.

Même la minute à venir peut être longue, si c’est pour L’attendre .

La disruption du temps explique mon hypotonie et je reste, tel un lingam immobile dans cette attente de l’autre.

La rencontre

Il existe dans la vie, des moments rares ou des portes s’ouvrent et nous permettent une autre vision de notre avenir.

La présence de celle que l’on espérait mais auquel on ne croyais plus.

Cet être complémentaire, qui d’un regard nous accepte en globalité, nous comprend, devine nos peurs et admet nos contradictions.

Cette personne rassurante, qui nous tend un miroir dans lequel, on n’a plus peur de se regarder.

Le caprice complice du hasard pour bouleverser une existence.

Une rencontre avec L.