Liberté du et dans le couple.

La réunion de deux êtres, est cimentée par l’amour, le désir et la jouissance de et part l’autre.

Notre engagement auprès de l’autre suppose une auto limitation de notre liberté, car choisir c’est aussi renoncer.

Sommes nous plus attirés par les possibilités que l’amour nous offre, que par l’être aimé. ?.

Les liens du couple, si fragile, créent des effets délétères ou la crainte d’être jetables rend la conception de liberté périlleuse.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :