Cérébrolésé , Dites vous !!

ô combien la solitude nous envahie quant le regard des autres face à cette condition de malade crée des obstacles psychosociaux alors que le besoin de soutien et de compréhension de notre entourage s’avére primordiale dans l’excuse de nos manquements.

Ce kaléidoscope de deficits nous obligent a trouver des stratégies pour paraitre ou être tous simplement celui que nous etions.
Au dela des sympthomes identifiés par des termes rébarbatifs, Les conséquences sociales et émotionnelles sont toute autant destructifs que l’accident vasculaire.
Chaque jour étant un combat ou nous devons faire face a de nouveaux défits.

Les séquelles physiques ou cognitives influencent aussi nos rapports aux autres.
Au dela des paralysies temporaires ou persistantes, l’hémianopsie qui modifie notre champ visuel ou négligence spatiale, agueusie nous privant du plaisir gustatif et autres.
La perte subite de notre quoitidien et la prise de conscience de nos faiblesses engendre une difficultée a contrôler nos émotions et exacerbe notre sensibilité et nous rend hyperactif sur le chemin de la guérison.
Les conséquences négatives sont surtout sur le plan émotionnelle , tritesse d’une sollitude dans ce chaos qu’est le quotidien, d’ou une révolte constante face à cette solitude. Pour les autres, la réalité ne coincide pas à l’image qu’ils recoivent de cette énergie que l’on développe a vouloir dépasser les limites et adopter des stratégies pour les repousser

Il nous faut reconnaitre nos limites physiques et émotionnelles et réorienter notre vie .

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Pour le plaisir des Mots qui chassent les Maux

%d blogueurs aiment cette page :