Tsunami émotionnel

Il nous fait apprendre à survivre à ce tsunami émotionnel, évitant qu’il ne devienne une crise récurrente d’angoisse.

Ne pas ce laisser gouverner par nos émotions, car elles déforment notre perception du moment.

État limite ou dysrégulation émotionnelle, il nous faut accepter que nos émotions ne sont pas dans la réalité et que nous devons apprendre à les réguler.

Oui mais…entre la prise de conscience intellectuelle du problème et la perception émotionnelle du problème, il,y a un tsunami

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :