Consentement 

L’acte,pour être considéré comme moral, devrait être basé sur le consentement réciproque.

Mais cela ne risque t’il pas de tuer le désir ?!!

Être trop cérébrale et conscient du moment, nous empêche le lâcher prise

Seul l’égalité des acteurs du couple permet une authenticité de l’acte et valide le consentement, libérant ainsi , les gestes, les paroles et l’expression des désirs et phantasmes 

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :