Force intérieure

La résistance de l’être demande de l’endurance physique et psychique.

Ne pas ce laisser déborder par ses émotions, gérer ses pulsions, privilégier la réflexion stratégique à l’action.

La confrontation d’un passé ou l’on a subit sans pouvoir riposter, risque de nous couper d’une certaine forme de spontanéité émotionnelle, et développe une certaine combativité.

Ce qui engendre une sensibilité particulière à l’injustice, une tolérance relative à l’autorité mais aussi une hyper activité et agressivité.

Identifier l’origine de son courroux, garder le sens de la réalité, canaliser ses forces et faiblesses, ne pas rester prisonnier du schéma originel.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

Un avis sur « Force intérieure »

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :