Silence

Si l’astreinte et la seule condition à la réflexion, il nous faut nous soustraire au vacarme du quotidien pour un meilleur contrôle de nos pensées.

Seul le silence peut nous mener sur les chemins de la pensée, nous permettant de trouver la vérité sans être perturbé par nos sens

Le vide des espaces infinis enrobé du silence, nous amène à ce vertige existentiel , nous rapprochant de notre moi Intérieur

Mais seul le silence habité est révélateur de la vie et nous procure le plaisir des autres.

Le silence absolu rend difficile la rêverie et nous offre une image de mort

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :