Trahison

Conflits de loyauté envers les autres et soi-même.

Être fidèle en ces principes peu apparaître comme une trahison par l’autre.

Nous sommes traitre et trahie a tour, le problème c’est que bien souvent nous n’en avons pas conscience.

La souffrance de la trahison vient de ce qui n’est pas advenu.

La relation de confiance est régie par une loi édicté par nos conditionnements vécues.

Notre espoir d’une relation indéfectible accentue la notion de trahison.

Mais on se perd soi-même en cherchant à se conformer aux désirs de l’autre et cela crée une véritable angoisse existentielle.

Existe t’il une trahison éthique, ne pas vouloir ou pouvoir inconsciemment se trahir , c’est être cohérent avec ses valeurs.

Reconnaître sa trahison dans la souffrance infligée à l’autre, reconnaître les conséquences de ses actes, c’est ne pas rester figé à l’endroit de la blessure imposée mais ouvrir une porte où chacun peu entrer.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :