La course du temps

La résorption du temps dans la vieillesse induit elle la dissolution de l’angoisse d’exister.

Il y a de la jouissance à vivre lorsque l’on pense à ceux qui auraient aimé pouvoir vieillir

Profitons de chaque instant, la mort n’est pas toujours à l’aval de nos vies.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :