L’autre

Cette autre, qui diffère de nous, cet alter ego, cette autre conscience qui nous différencie, mais si proche.

Cette autre, qui provoque notre empathie, parce que nous comprenons ses sentiments, en imaginant être à sa place, les associant aux nôtres ou notre sympathie, liant et partagent nos sentiments avec les siens

L’autre, qui comme nous pense, souffre, aime est notre miroir et nous impose une responsabilité morale envers autrui.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :