Dissonance cognitive

Ou lorsque nos actes ne correspondent plus à nos critères personnels

Lorsque l’on est obligé d’agir à l’encontre de nos principes, au delà de notre conception morale, nous ressentons un malaise, une tension illustrant le conflit entre le conscient et l’inconscient.

Ce désaccord peut parfois nous obliger à revoir nos croyances pour donner un sens à nos actes.

Une cognition dissonante amène un inconfort émotionnel, alors que consonante, elle nous conforte dans nos convictions et nous assure de bon sens.

Faisons en sorte que nos actes correspondent toujours à nos convictions et trouvons la paix

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :