Imposture sociale

La situation actuelle fragilise notre contact aux autres

La peur de l’autre, met en évidence notre propre vulnérabilité.

Nos manquements sont considérés comme étant une faiblesse, alors qu’ils constituent l’essence même de l’homme et de sa dignité à être .

La solitude engendre une souffrance émotionnelle face à cette insécurité.

Ne pas répondre à la demande sociale des autres, par crainte, c’est développer de l’agressivité vers eux, vers soi.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :