Prosodie

Il nous faudrait accepter de faire le deuil de la perfection et garder une attitude linéaire dans nos vies.

La situation nous oblige à l’improvisation, mais aussi au devoir de nous adapter.

Antagoniste, ces deux actions n’en sont pas moins compémentaire.

S’adapter reste une fuite en avant, et nous oblige à subir, c’est simplement vouloir fonctionner.

Improviser nous permet de trouver des solutions , ouvrant des perspectives inconnues et nous permettant d’explorer les valeurs de cette nouvelle situation.

Savoir mettre l’après entre parenthèses pour évoluer ici et maintenant.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :