Rencontre avec L.

Redécouvrir les aléas du désir…

Les délices de l’abandon amoureux.

L’insouciance du présent

La légèreté des sentiments naissants

Le bonheur de se noyer dans le regard de l’autre

Partager ces émotions au diapason des nôtres

Et pouvoir conjuguer le verbe aimer au pluriel

Elle s’appelle Marie L

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :