AMOUR et DĖSIR

Ne sont pas au diapason, il nous faut trouver les limites à ne pas dépasser, bien que la notion de gentillesse, d’écoute de l’autre soit moins appréciée que celle du mâle dominant, alors que les néoféministes ont l’œil.
Mais il faut arrêter de considérer son partenaire comme un ennemi potentiel et réapprendre à être dans la compréhension de l’autre.
Est ce que ses fautes sont issues de nos manquements, alors que l’amour reste une valeur sûre et devrait être un refuge pour les deux.
Le discours amoureux serait il d’ une certaine manière un poème à la vie

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Pour le plaisir des Mots qui chassent les Maux

Un avis sur « AMOUR et DĖSIR »

Laisser un commentaire

%d