Fatigue

Physique, émotionnelle, psychique peut-être être ?

Ne sont elle pas liés face aux incertitudes et inquiétudes que notre quotidien génère.

Cette nouvelle crise a et aura un impact sans précédent sur la vie de chacun, il,nous faut impérativement distinguer ce sur quoi nous pouvons avoir prise de ce que nous devons subir.

Notre rapport au monde, aux autres nous mène vers un épuisement collective, qui fait que nous risquons de nous désengager de la vie.

Nous vivons un moment de pression accrue est cette sensation ubiquitaire est une angoisse sans limite.

Notre fatigue, quelle qu’elle soit est liées aux conditions anxiogènes du moments qui nous envahissent et affaiblissent nos capacités de résilience.

Retirons nous de cette agitation, prêtons attention à nos sensations Cette fatigue du désastre ne doit pas nous empêcher de penser à demain et , comme le soleil, nous nous lèverons pour un nouveau jour.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :