Papier et Crayon – Crayon à papier

Au cas où nos écrits ne devaient pas nous plaire, il suffit de gommer

Mais peut on gommer nos vies et les souvenirs qui les ponctuent..

Trop de trop, pas assez du reste et soudain l’asphyxie des autres, le besoin de solitude.

La réalité du quotidien est bien éloignée du désir imaginaire.

Le monde vacille autour de moi ou est ce moi qui vacille dans ce monde ou je ne suis perdue.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :