Sublimer la colère

Reconnue comme l’un des 7 péchés capitaux par les hautes instances chrétiennes, la colère, ne leur en déplaisent, peut-être bénéfique.

Excessive, voir inutile, elle nous rend souvent ridicule et inefficace, dans la représentation de sa négation.

Mais parfois salutaire, légitime elle peut conduire à la résistance, à la révolte et à l’action.

Il est des colères qui nous enferment dans notre ego, d’autres qui nous rattachent à notre conscience.

Transformons cette colère en un sentiment de civilisé, de créatif, voir de spirituel.

Sublimer la colère serait-ce la seule solution au malaise qui l’a engendrée.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :