Nuance

Analyse d’une réalité ou tout n’est pas adamantine.

La nuance est essentielle, mais, induit elle l’accord ou favorise t’elle la division.

Peut on tergiverser et être affirmatif, au point de l’erreur.

Nullement, rien n’est immuable, immobile, et tel un cours d’eau qui se joue des obstacles, nous sommes dans un univers ou tout change évolue.

Un point de vue ferme, trop tranché ne peut être qu’issu d’une forme d’ignorance, voir d’arrogance.

Plaidoyer pour la nuance.

Étrangement, le mal que l’on nous fait, nous est bénéfique.

Nous sommes une composition de nuances, et ce que nous sommes, nous le sommes devenu.

Est ce que penser en nuances, serait une erreur ?.

Analyser la contradiction de notre personnalité ne nous pénalise pas pour autant.

Avoir l’honnêteté intellectuelle de reconnaître l’étendue de notre ignorance, laissant place au doute et à l’incertitude.

Dialogue de sourd

Comment ne pas vouloir user de réthorique devant cet individu qui se targue de tout connaître sur un sujet qui bien souvent lui échappe.

Les arguments ne nous manquent pas, mais la bêtise de notre interlocuteur, nous sidère

à tel point que les mots s’entrechoquent et que notre bouche ne peut qu’exprimer des onomatopées.

Le sens du dialogue nous échappe et en finalité, nous sommes contraints d’abandonner ce dialogue de sourd.

Sanitairement correct

Hypocrisie du moment..

Cela fait des lustres que nous dissimulons nos aînés dans des établissements de transit.

Ont s’extasient devant de vielle pierres, devant un Olivier millénaire, devant des ruines historiques, mais on oublies nos vieux dans des maisons spécialisées !!.

Et soudain, ont décident de privilégier la vie des personnes âgées face à se virus.

Hypocrisie politique ou prise de conscience (tardive) de la valeur de nos anciens.

Samatha

Se remémorer un épisode agréable de notre vie, un paysage, un être cher, et par cette pensée, réactiver une sensation délicieuse et libératrice du moment difficile et de nos ruminations cérébrales.

Porter attention au présent, chercher la paix intérieur, le calme émotionnel.

Trouver notre espace intérieur, atteindre l’ataraxie .

Vivons chaque moment avec intensité, évitons la dispersion, soyons attentif, adoptons la prosoché.

Conatus

L’avenir de la planète, voir de l’humanité est tributaire de la direction que nous allons prendre.

Les crises, qu’elles soient humanitaires, économiques, sanitaires , sont liées par une même logique, une course au profits.

Nous devons sortir de cette logique, ne plus aller au toujours plus, mais chercher le toujours mieux.

Faisons l’effort, permettons à notre descendance de vivre heureux et sereins et dans cette attente de changement paradigme commençons par changer nos schémas de pensées.

Adoptons nous à ce réel qui nous déstabilise, œuvrons pour eux.

S’aimer pour aimer

Un matin, le miroir me fit prendre conscience de ma pauvre personne.

Ce premier regard matinal n’est en rien discursif, aucune synesthésie.

La vérité dans son absolu, comment pourrais-je aimer, si je ne m’aime pas, comment pourrait on m’aimer si cette cet aphorisme se révélait juste.

Soudain, je pris conscience que ce miroir me renvoyait l’image d’un inconnu

Triste et désemparé, je pris conscience de ma solitude.

Ou est L ??