Liberté d’aimer

Être le révélateur de l’autre, lui permettre son épanouissement par la confiance accordée.

Au delà de la dépendance, qui entrave l’être aimé et son développement affectif, être à l’écoute de ses besoins, de ses émotions, développe une relation constructive.

Ne pas établir une relation toxique, qui limiterai son accès à sa propre identité.

Mais s’attacher à l’autre de façon équilibrée en lui permettant l’accès à sa propre …..

Liberté d’aimer.

Floraison de la vie

Monade , nomade ……

Un nomade, être solitaire par excellence, peut il adhérer à l’idée d’une monade..

L’autre, cet être qui nous paraît indispensable, par son existence même, limite notre accès à la jouissance de La Liberté.

S’attacher à une personne de manière équilibrée implique que l’on doit s’ouvrir à l’autre et savoir faire un retour sur soi .

Engagement

S’engager, se mettre en gage.

Choisir ou ne pas choisir n’ enlève en rien à notre responsabilité de cet état de fait.

La dimension éthique de nos choix a t’elle une universalité de sens par rapport aux conséquences de ces choix.

Nous ne pouvons nous dérober dans un non choix, car même cette décision implique des conséquences et porte nôtre responsabilité.

S’engager, c’est prendre conscience du sens même des autres

Tyrannie de l’apparence

Ce préoccuper de son apparence, n’est ce pas une politesse accordée au regard des autres.

Ou, la recherche d’un bien être personnel et par transparence , induire le plaisir de plaire.

Sortons de cette disruption, et ne soyons pas conformiste à vouloir se révolter contre les exigences que nous créent notre apparence.

Notre parcours de vie, se lit sur notre corps, et toutes ces lignes sont le reflet de notre vécue et confirment notre personne.

Vouloir les dissimuler , serait rejeter notre parcours dans son intégralité.

Désaribilité du désir !!

En cette période de tension, faut il privilégier la sexualité virtuelle.?

Ayant l’intelligence de nos consciences, Le fait d’avoir envie, nous permet aussi de prendre position sur le désir du désir et de son refus .

Transformer son désir en volonté de refus …, avoir la volition et nous permettre cette expérience de la Volonté.

Mais cette liberté de volonté ne s’applique pas qu’à nous et nous oblige à bon escient, à partager avec l’autre ce désir.

Pouvoir ensemble, s’élever au niveau de ce désir nouveau

Sentiments

Est ce la valeur des sentiments qui définit l’intensité de leur effets

Est ce que les sentiments ressentit, préexiste la naissante d’une idylle.

Est ce que la personne matérialise l’intention qui lui a donné existence .

Est ce que, pour s’assurer de l’entière objectivité de nos sentiments, ils faudraient les façonner comme des artefacts .

Est ce que, leur rendre les intentions téléologiques qui les motivent, suppose de leur holoisme.

Bible ou mode d’emploi ??

La bible, dit on, est la parole de Dieu transmise aux hommes pour leur permettre d’accéder au paradis ( ?) au tout au moins à une vie meilleur.

Raccourcie sommaire certes et au combien réducteur, mais qui nous permet de tirer un parallèle, je reprends.

La bible étant….un mode d’emploi est comme tous mode d’emploi,  les chapitres se suivent pour nous permettre une meilleure compréhension de l’utilisation de notre vie.

Il va s’en dire que si l’on ignore, refuse ou oublie de lire un chapitre, par paresse ou parce que l’on crois savoir, que l’on s’imagine connaître le fonctionnement de notre avenir, bref que l’on pense ne pas avoir besoin de conseil, on risque de commettre des erreurs, dont les conséquences sont parfois définitive

Et bien entendu, le responsable de ses erreurs serai !!!.

L’église impose le célibat aux prêtres en référence à un chapitre pas clairement défini dans le mode d’emploi, pardon dans la bible, et qu’ils devraient respecter, mais alors que dire d’autres chapitres oubliés ou minimisés.

Un aumônier qui bénit les troupes, un prêtre qui baptise de nouveau canon, cela ne va t’il pas à l’encontre d’un autre chapitre tout aussi clairement défini, qui en utilisant un autre raccourci et : tu ne tueras point.

Pas étonnant que notre monde ne fonctionne plus.

Pourquoi s’inquiéter alors, puisque chacun interprète à sa convenance les chapitres pourtant clairement définis.

Heimathlos

Apatride des sentiments,

Je traînais mon âme dans cette vie sans joie et étais en équilibre entre le passé et l’avenir sur le fil de ce présent qui me pesai

L’analyse d’une vie défaite ou la défaite d’une vie.

Faut il mettre nos doutes, nos errements entre parenthèses pour que nos désirs s’accomplissent.

La transition d’une vie à une autre laisse des séquelles que l’âge alourdit.

Seul dans cette foule, qui, inconsciente des autres, n’imagine pas les tourments qui fragilisent les futurs absents, L était la.