Amour, Désirs

Nous libérer d’une solitude existentielle, acquérir une sécurité affective, trouver la source de cet isolement affectif du nous, par l’accomplissement de nos désirs communs.

Le désir, vecteur d’émotions, de pulsions doit se cultiver par l’érotisme de nos fantasmes, empêchant par l’inattendu et la surprise, son érosion.

L’amour fonctionne dans la sécurité, il nous glisse vers la complaisance et réclame la proximité de l’autre.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :