Le Net, pas très net

Les réseaux sociaux, école de la lâcheté. Véhiculer une idée, même fausse, retranché derrière son clavier est le paroxysme de cette lâcheté numérique. L’absence de visage, et par conséquent de réciprocité permet de s’indigner sans risque, sans confrontation directe. C’est dans la rencontre physique de l’autre que l’on fait l’expérience de sa propre vulnérabilité. InsulterLire la suite « Le Net, pas très net »

Faux besoins

Ce liberer de nos adhérences psychologiques La jungle des tentations polluent notre quotidien La multitude d’options est en réalité un accélérateur d’anxiété et de frustration. Sachons identifier nos priorités pour simplifier nos pensées. Ont ruminent le passé et anticipons l’avenir, oubliant de vivre le présent. Définissons notre essentiel, retrouvons la vitalité de nos envies.

Motivation à la résilience

Nos besoins les plus fondamentaux sont physiologiques. Puis viens l’aspect sécuritaire et la préservation de notre environnement. Enfin, l’appartenance, le besoin de reconnaissance, d’amour. L’estime que l’on s’octroie est tributaire du regard des autres, mais la hiérarchisation des éléments que l’on imaginent en notre faveur est liée à des facteurs autres. En cette période hautementLire la suite « Motivation à la résilience »

Nuance

Analyse d’une réalité ou tout n’est pas adamantine. La nuance est essentielle, mais, induit elle l’accord ou favorise t’elle la division. Peut on tergiverser et être affirmatif, au point de l’erreur. Nullement, rien n’est immuable, immobile, et tel un cours d’eau qui se joue des obstacles, nous sommes dans un univers ou tout change évolue.Lire la suite « Nuance »

Plaidoyer pour la nuance.

Étrangement, le mal que l’on nous fait, nous est bénéfique. Nous sommes une composition de nuances, et ce que nous sommes, nous le sommes devenu. Est ce que penser en nuances, serait une erreur ?. Analyser la contradiction de notre personnalité ne nous pénalise pas pour autant. Avoir l’honnêteté intellectuelle de reconnaître l’étendue de notreLire la suite « Plaidoyer pour la nuance. »

Dialogue de sourd

Comment ne pas vouloir user de réthorique devant cet individu qui se targue de tout connaître sur un sujet qui bien souvent lui échappe. Les arguments ne nous manquent pas, mais la bêtise de notre interlocuteur, nous sidère à tel point que les mots s’entrechoquent et que notre bouche ne peut qu’exprimer des onomatopées. LeLire la suite « Dialogue de sourd »