étonnant dialogue entre espoir couché au sol terrasé par une douleur qu’on ne peut identifier au bord de l’abime de la solitude.. Et soudain au loin les palles de l’hélicoptère BRASSE L’AIR ET UN HOMME DESCEND LE LONG D’UN CABLE avec un sac orange, source d’espoir et de soulagement ! LE REGARD se mouille du à l’abondance des larmes et à l’évocation des sourires et des êtres qui me sont chers et qui viennent à moi POUR me guider vers LA LUMIÈRE. Les larmes qui viennent se méler aux émotions et amplifier mon désarroi…Face à cette question douloureuse pourrais-je les revoir

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

Un avis sur « étonnant dialogue entre espoir couché au sol terrasé par une douleur qu’on ne peut identifier au bord de l’abime de la solitude.. Et soudain au loin les palles de l’hélicoptère BRASSE L’AIR ET UN HOMME DESCEND LE LONG D’UN CABLE avec un sac orange, source d’espoir et de soulagement ! LE REGARD se mouille du à l’abondance des larmes et à l’évocation des sourires et des êtres qui me sont chers et qui viennent à moi POUR me guider vers LA LUMIÈRE. Les larmes qui viennent se méler aux émotions et amplifier mon désarroi…Face à cette question douloureuse pourrais-je les revoir »

%d blogueurs aiment cette page :