Morale

Serait elle l’apogée des faibles, de leurs faiblesses de ne pouvoir s’affirmer par leur seul volonté, trouvant ainsi un échappatoire à la violence.

Serait elle éthique, par l’étude des principes régissant les hommes.

Serait elle déontologique comme une fin en-soi, un simple devoir d’obéissance à la loi morale.

Serait elle téléologique, dont le bonheur serait le but autour duquel se détermine nos actions pour y accéder

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :