Enfant intérieur

Le miroir me renvoie à l’image de cet homme d’âge mûr, alors que mon cœur est d’enfance.

De cette enfance douloureuse qui trop souvent fut enveloppée de solitude et dont les années passées ne l’ont pas amenée à la sérénité qui sied à l’âge

La conscience du profond est le terreau des maladies psychologiques du passé qui nuisent le présent.

L’on apprend ainsi à souffrir en pleine conscience, espérant souffrir moins.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :