Avenir de l’histoire

La paix serait un état normal à l’inverse de la guerre qui ne serait qu’un état d’exception.

La situation actuelle modifie cette analyse.

Les chars avancent, ils représentes une matérialisation de la haine de l’autre.

L’histoire fait marche arrière est de nouveau, des hommes tuent des innocents, au nom d’une cause que bien souvent, ils ne maîtrisent pas.

Mais l’histoire n’est elle pas une suite chaotique de conflits.

Seul espoir dans l’histoire du monde, il n’est jamais arrivé qu’une démocratie perde une guerre contre un régime autoritaire.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :