Seul

Comme cela est douloureux de paraître insignifiant et transparent dans une relation

Tout essayer pour séduire, et s’apercevoir en définitif que nos sentiments ne sont pas reconnus et que nous sommes toujours là dans l’attente, sur ce quai, regardant le train du bonheur s’éloigner.

Tous les jours, se convaincre que les choses vont changer, que nos sentiments vont être enfin être reconnus et que le bonheur reste accessible. Mais dans cette attitude d’attente, plus l’espoir est grand, plus il devient difficile de vivre avec cette réalité négative, nous sommes seuls

Alors chaque nuit amène ces larmes dont la source est cette impéritie à être aimer.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

Un avis sur « Seul »

%d blogueurs aiment cette page :