Contagion émotionnelle

L’incertitude de l’autre, celui qui devient potentiellement dangereux, dont on ne peut plus se connecter visuellement, faute à une pièce de tissu.

Comment contenir l’angoisse, faire le déni et vivre, au risque d’y laisser la vie.

Ou plonger dans un délire obsessionnel, le regard embué derrière nos masques, les mains décapées.

Cette ambiguïté est une expérience inédite, un vertige relationnel qui accentue l’intolérance.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :