Sédentarité obligée

L’horizon pour beaucoup de voyageurs s’est trouvé être l’ environnement de leur quotidien.

Le bonheur du silence des citées urbaines s’est vite transformé en une angoisse sonore, tant le vide dans nos oreilles illustrait le manque des autres.

L’expérience physique du voyage offre une vision autre que le bout de nos souliers.

L’être humain à des origines nomades et le voyage est un antidote à la sédentarité, une question d’hygiene mentale.

Sortir de chez soi, c’est se rendre chez les autres…

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :