Complicité intellectuelle

Ne pas consentir à la nullité, découvrir le plaisir de la complicité intellectuelle.

Le bonheur du partage, de l’opposition des pensées provoque de l’euphorie et alimente la connivence du couple.

Ressentir de la joie dans ces moments d’échanges et trouver dans ce partage la matière de notre liberté individuelle.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :