Le Retrait

Je vénère le silence, et cherche l’ataraxie

Fuir l’oppression des pensées, choisir le retrait.

La dystopie n’est en rien imaginaire, je la vis.

L’utopie eu été chargée de regrets

Il ne me reste que l’uchronie comme espoir, ou,

Rejoindre les absents pour être présent !!!

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :