Le chemin

Aux fils de mes pas, les souvenirs m’assaillent

D’autre pas, en un autre lieu, m’avaient amenés sur ce chemin mythique.

Les sentiments antagonistes de l’époque avaient cédées la place à une paix retrouvée et une sérénité au fil des jours s’etait installée.

La fatigue de ces nombreuses heures de marche, dans ces paysages sauvages m’ont permis de compenser la douleur intérieure et de maîtriser mes pensées.

L’important n’est pas le but à atteindre, mais le chemin à parcourir pour l’atteindre….mais que ce chemin est dur..

Cette pente abrupte d’emotions

Cette descente vertigineuse vers l’inconnu

Ces obstacles du quotidien

Nul possibilité de faire marche arrière!!

Nul indicateur sur l’avenir

On se doit d’avancer !!

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

2 commentaires sur « Le chemin »

  1. Retrouver ses racines premières, renouer les liens jamais déchirés, offrir à nouveau la parole donnée, la promesse murmurée. Et si c’était cela, le début d’une aube nouvelle. Plus belle, qui sait ! Il faut du courage, bien plus que dans le désespoir complaisant des heures qui s’en vont et jamais ne reviennent

    J'aime

  2. Un sommet atteint, puis deux, et la difficulté s’amenuise
    Une vallée se dessine au loin, puis deux, invitant à faire d’autres pas
    Continuer ce chemin pour avancer, abandonner ses peurs
    Étreindre les paysages de nos yeux
    Tant de beautés qu’il faut apprendre à voir et apprécier
    Trouver et s’approprier la sérénité

    Aimé par 1 personne

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :