Souvenirs

Un banc pour s’assoir

Comme une lueur d’espoir

Se reposer d’un passé

que l’on aimerai oublié

Et soudain un sourire

Chasse nos soupirs

Un nouveau chapitre à écrire

Dans ce livre des souvenirs.

Déja bien trop chargé

Et pas assez regardé

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :