Passé – Présent

Que de souffrance dans cette attente, que d’espoir dans ces jours qui passnte, à attendre une chimère.

Une séparation, pire une déchirure, une partie de soi qui disparaît, alors que cette présence nous paraissait vitale.

Cette douleur lancinante qui chaque jour nous plonge dans les souvenirs et le vide de notre quotidien, justifiant mon acrimonie.

Et soudain cette résurrection dûe au hasard,  une rencontre, un sourire, un regard et l’on se plait à espérer.

La douleur et la souffrance du passé que nous avions ressentie s’anille pour laisser la place à ce présent et aux sentiments naissants.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :