Libéré par le chemin

Le chemin, nous libère de nos entraves quotidiennes.

C’est un dévoilement progressif, kilomètre après kilomètre.

Ont apprend à ce dépendre de nous mêmes à ce déporter de la réalité.

Le chemin est un miroir, ou l’on ce voit tel que l’on est , impossible de ce cacher.

La libération de notre moi, et de nos contraintes, familiales, professionnelles et autres, vont nous permettre d’accéder à notre propre altérité.

Il me plait de cogiter éperdument au fil de mes pas, suscitant des émotions inattendues

Copyright© 2020

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :