Apanage du marcheur.

Les souliers et le bâton……pardon, le Bourdon !!

Bien qu’ils aient perdu de leur utilités en tant que telle, et remplacer par des artifices

Sportif, ils nous rappellent le langage corporelle de ses pèlerins, ses  mendiants, ses ermites.

Il nous permet de rétablir l’équilibre, il allège le poids, divise l’effort.

Il est un compagnon, un protecteur, un soutien.

Il vous précède dans les montées, il devance et tâte le terrain en descendant.

Les souliers quant à eux, sont les auxiliaires du marcheur, ils s’interposent  aux imperfections du terrain.

Ils nous lient à cette terre, nous menant au bout de nos rêves, nous soutiennent lorsque le poids de la vie nous pèse.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :