Ne pas aimer

Le conditionnement involontaire des premières années façonne notre futur.

Un sentiment d’abandon, et on se prend à ne vouloir être aimé…

Se préserver, se défendre, anticiper et se mettre à l’abri de ces douleurs de l’âme à venir

La perte de repères affectifs occasionne un traumatisme précoce qui nous empêche, à l’avenir d’aimer…

et…..de s’aimer !!

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :