Disparaître du Présent

La marche nous fait entrer dans le monde de l’inspiration, elle induit une transe, nous incitant à la recherche d’un monde nouveau et libérant notre esprit  de la rumination de nos soucis quotidien.

Au rythme du balancement de notre corps, la marche est une perpétuelle recherche d’équilibre, tel un métronome corporel

Équilibre physique dans le déhanchement et l’alternance des pas

Équilibre psychique  par les chemins antagonistes de nos pensées.

Affronter l’inconnu des plaines de nos pensées

Briser la routine de notre quotidien en affrontant l’imprévu des rencontres.

Errer dans le labyrinthe de notre cerveau, pour malgré tout revenir à nous mêmes.

Il faut savoir ce mettre en marche, pour éviter  la panne des sens, ce glisser dans l’anonymat des sentiers et disparaître du présent.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

%d blogueurs aiment cette page :