Kaléidoscope de pensées d’un marcheur solitaire.

Marcher et penser ne peuvent être dissociés.

c’est en marchant que j’existe, que je ressens les choses, que je pense.

je suis un saunterer, un pèlerin en partance pour ailleurs.

je ne peux, ni ne veux revenir….

la moitié d’une promenade , ne consiste t’elle, pas à revenir sur nos pas.

seul, le départ vers l’inconnu est digne d’un pèlerin

Soyez vous-même, les autres sont déjà pris.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

Un avis sur « Kaléidoscope de pensées d’un marcheur solitaire. »

  1. Merci Pat pour ces lignes de réflexion, quelque soit nôtre parcours de vie, nous pouvons nous y
    attarder.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :