UN CROISEMENT Nouvelle vie, espoir !!!.

Au détour de notre vie, plusieurs chemins s’offrent à nous et le choix n’en est que plus difficile.

 Rien ne nous permet de connaître la nature même de ce nouveau chemin et les éventuelles embûches futures, bien que la destination finale soit commune à chacun.

Seule certitude, quel que soit le chemin emprunté, il nous oblige à une remise en question avec l’espoir d’une amélioration de notre vécu.

Si la vie nous oblige à prendre une nouvelle direction, c’est que celle qui nous a amené à ce croisement ne nous correspond plus, volontairement ou involontairement, ce qui, est en fait le cas le plus fréquent et ce qui rend le choix de la nouvelle direction encore plus difficile.

Mais si nous analysons ces changements dans notre vie, peut- on raisonnablement les définir comme bon ou mauvais.

Imaginer….. Lorsque vous vous trouvez à l’orée d’un nouveau chemin est-ce parce que celui que vous aviez du prendre précédemment était totalement mauvais ?  Certainement pas sinon cela reviendrai à dire que l’ensemble de votre vécu, à chaque nouveau détour du destin a été néfaste, jusqu’à ce nouveau choix.

Et s’il était bon ce choix, comment expliquer, que vous soyez là, de nouveau devant un croisement à vous lamenter sur le sort qui s’acharne sur vous.

Malheureusement ou heureusement les diverses embûches que l’on rencontre tout au long de notre vécu nous permettent d’avancer.

Que cela soit un chemin ou l’autre nous devons accepter qu’indépendamment  du parcours choisi il nous appartient d’être attentif à tous les éléments qui risquent de nous faire trébucher  et, si comme un coureur on manque d’attention, on risque de se fouler la vie et de devoir prendre un nouveau chemin le temps de guérir.

Libre à nous à ce moment-là, de tirer les conclusions de notre manque d’attention pour vous permettre une prochaine fois, de finir la course.

Publié par Tribulations cérébrales d’un Saunterer solitaire

Ne pas chercher pourquoi on marche.... La marche est la réponse.!!!

3 commentaires sur « UN CROISEMENT Nouvelle vie, espoir !!!. »

  1. Et un jour les embûches que l’on croyait permanentes auront enfin disparu, laissant place à un chemin où il n’y a plus d’ombre. Et la confiance, au croisement de ce nouveau chemin, ne laissera aucun doute quant à la continuité. Comme un coureur confiant en sa force, finir la course pourra se faire sans peur.

    Aimé par 1 personne

    1. Parfois, il arrive que le chemin le plus abrupt soit celui de la continuité, de la constance, le banal et vaillant chemin de la « banalité quotidienne », alors que rien ni personne aujourd’hui ne vante plus cette option.
      Parfois ce chemin-là conduit à la paix, à une certaine sérénité.
      Parfois pas. Peut-être faut-il au moins l’avoir tenté.

      J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :